Importance des légumes

Si nous nous arrêtons pour réfléchir à la composition de notre alimentation, nous découvrirons qu’une grande partie de celle-ci provient des légumes, qu’il s’agisse de fruits ou de légumes, et qu’à partir de ceux-ci, nous pouvons enrichir notre organisme d’un grand apport de nutriments et de minéraux. Les légumes sont même au centre de certains types de régimes, comme ceux qui impliquent de ne pas manger de viande, et sont donc vitaux dans ces cas-là.

Pour survivre, les êtres humains ont dû domestiquer des légumes autrefois sauvages

L’histoire de l’humanité a fait un bond en avant énorme et significatif à ce moment de la préhistoire où les humains ont réussi à développer la culture comme technique pour recréer et régénérer les plantes qu’ils trouvaient naturellement dans l’environnement. Cette révolution, connue sous le nom de révolution néolithique, lui a permis de devenir indépendant de la nature et d’établir un mode de vie sédentaire qui a augmenté ses attentes et sa qualité de vie.

Les légumes que nous consommons aujourd’hui, qu’il s’agisse de fruits ou de légumes dans leur énorme diversité, ont été à une époque domestiqués par différents groupes d’êtres humains : alors qu’en Europe, le blé a toujours occupé une place centrale, en Amérique, la culture du maïs s’est profondément développée. Aujourd’hui, chaque région de la planète dispose d’un calendrier détaillé de plantation de légumes en fonction des ressources disponibles et de celles qui poussent dans de meilleures conditions selon le climat et les températures.

Pourquoi est-il nécessaire de les consommer dans notre vie quotidienne ?

Les contributions des légumes à notre alimentation sont nombreuses, bien qu’elles ne soient pas nécessairement visibles. Dans la plupart des cas, les légumes fournissent un nombre intéressant de nutriments, de minéraux, de vitamines et une très faible quantité de graisse. En ce sens, les fruits et les légumes nous permettent de rendre notre alimentation plus complexe et, en même temps, de plus en plus indépendante de la consommation de viande. De nombreux spécialistes soulignent aujourd’hui l’importance de réduire la consommation de différents types de viande et d’augmenter celle de toutes sortes de légumes et de fruits.

On considère que plus notre sélection de légumes est variée, plus les bénéfices que nous apportons à notre organisme sont variés. Si certains fruits servent de détoxifiant, d’autres aident à prévenir certaines maladies et les légumes peuvent fournir des doses élevées de fer, de potassium ou de vitamines. Il n’est pas possible aujourd’hui de penser à un régime alimentaire qui exclue les légumes en termes généraux, du moins si l’on veut mener une vie plus ou moins saine.